Au début de sa vie, personne n'en a.

Tout au long de l'existence, il grandit.

Tout le monde le connais, mais personne ne peut le voir.

Plus on vieilli plus on y pense.

Quand on meurt, on a plus que ça.